Commandes Linux [Gerer Les Répertoires]

Commandes Linux [Gerer Les Répertoires] (rm - mv - cp - pwd - mkdir - cd - rmdir)

Commandes Linux [Gerer Les Répertoires]
Commandes Linux [Gerer Les Répertoires]

Gestion de répertoires (Ubuntu) :

pwd (Print Working Directory): afficher le chemin d’un répertoire

$pwd Elle affichera le chemin absolu du répertoire courant

mkdir : créer un répertoire

La commande mkdir permet de créer un (ou plusieurs) répertoires. Il suffit de spécifier le nom du (ou des) répertoire(s) que vous souhaitez créer en argument de la commande.

$mkdir [-p] rep1 rep2 

p : crée les répertoires parents nécessaires

Exemple :

$mkdir rep1 rep2 
$mkdir rep1 /tmp/rep2 

cd (Change Directory): se déplacer dans l’arborescence de répertoires

change le répertoire courant et qui devient le répertoire nom_r s'il existe. Il devient le répertoire de base par défaut.

$cd nom_r

Exemple :

$cd .. change le répertoire courant par le père du répertoire courant, c'est à dire à l'étage au-dessus.
$cd / change le répertoire courant par la racine
$cd ~ [nom_u] change le répertoire courant par le répertoire de personel de l'utilisateur nom_u.

rmdir : supprimer un répertoire

détruit les répertoires nom_r_1, nom_r_2, ... s'ils ne contiennent aucun fils, s'ils ne sont pas Je répertoire courant ou un ascendant et si l'utilisateur a la permission.

$rmdir nom_r_1 ([nom_r_2]...)

détruit les répertoires nom_r _1, nom _r _2, ... avec leur contenu s'ils ne sont pas le répertoire courant ou un ascendant et si l'utilisateur a la permission.

$rmdir -r nom_r_1 ([nom_r_2]...)

ls (list) : Visualisation des répertoires et fichiers

$ls [-lrR[Flacdgiu]] [nom_r] liste les fichiers et les sous répertoires du répertoire nom_r

-l (long) affiche en format long (type, date, taille, propriétaire, permissions)
-R (reverse) affiche les contenus des sous-répertoires
-S (size) liste les fichiers par taille (les fichiers les plus gros en premier)
-t (temps) liste les fichiers selon la date de la dernière modification
-U (update) liste les fichiers selon la date du dernier accès
-a tous les fichiers même les fichiers cachés(qui commencent par . )
-c trie de la liste par ordre alphabétique croissant
-ld description du répertoire courant
-g donne aussi le groupe
-r (reverse) Affiche les fichiers en ordre inverse

il est possible de contracter les options qui ne font qu’une lettre

$ls -ltr Affiche les noms des fichiers et dossiers en format long, en ordre de modification chronologique inverse.

Les types de fichiers:

  • - : fichier ordinaire d : répertoire
  • l : lien symbolique
  • C : fichier spécial structuré avec transfert de caractères pour les entrées-sorties sur disque
  • b : fichier spécial non structuré avec transfert de blocs pour les entrées-sorties sur terminal
  • s : fichier socket

mv : déplacer ou renommer un fichier et/ou un répertoire

La commande mv déplace un fichier existant ou le renomme. Sous sa forme la plus simple, elle a 2 arguments :

  • le fichier ou répertoire source.
  • le fichier ou répertoire destination
$mv nom_f_1 [[nom_f_2]...] nom_r
  • déplace les fichiers nom_f_1, nom_f_2, ... dans le répertoire nom_r.
$mv [-if] nom_f_a nom_f_n
  • change le nom du fichier nom_f_a qui devient nom_f_n

cp (copy) : copier un fichier et/ou un répertoire

il est possible de contracter les options qui ne font qu’une lettre

$cp -i -r nom_s nom_d

nom_s : fichier ou répertoire source
nom_d : fichier ou répertoire source
i : mode interactif, avec demande de confirmation
r : copie récursive qui prend le répertoire et tout ce qu'il contient

Remarque :

Comme pour la commande cp, mv peut avoir n arguments.
Si n est strictement supérieur à 2, le dernier argument est
obligatoirement un répertoire (le répertoire destination)

  • déplace les fichiers nom_f_1, nom_f_2 … dans nom_r
$mv nom_f_1 [[nom_f_2]...] nom_r